Les types de radars de vitesse en France

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin

Lorsqu’on circule en moto ou automobile, on peut croiser différents types de radars de vitesse. Voici les plus répandus et leurs caractéristiques principales !

Le Mesta 206

Les conditions d’utilisation définies dans le guide d’utilisation de la gendarmerie nationale sont très restrictives. Il doit être placé au minimum à 70 cm du sol. Le Mesta 206 ne doit jamais être placé dans une courbe, ni se trouver à moins de 100 m de l’une des extrémités d’une courbe (sauf si elle est extrêmement légère). L’angle de visée doit être de 25° afin que les véhicules puissent être pris de trois-quarts face.

Voici le plus répandu des radars en France

Le radar ne doit jamais se trouver à proximité d’émissions radioélectriques (ligne à haute tension…). Le boîtier émetteur du Mesta 206 ne doit pas être à plus de 3 m en retrait de la chaussée. Ce radar ne doit pas être utilisé par temps de pluie, mais c’est au conducteur d’apporter la preuve qu’il pleuvait sur le lieu de contrôle de vitesse (attestation de Météo-France).

Les Mesta 208, Mesta 210 (boîtier automatique 1010 avec Flash), Multanova 6F et Gasto

Plus discrets que le Mesta 206, ces quatre radars sont aussi plus efficaces. Ils fonctionnent sous la pluie, dans les virages et peuvent être embarqués à bord d’un véhicule (généralement de type break avec les vitres arrière teintées). Ils doivent être placés entre 40 et 80 cm du sol. Le Gasto et le Mesta 208 se déclenche seulement au moment du passage du véhicule.
Le Multanova 6F, pour sa part, émet en permanence.

Le Magda

Ce nouveau type de radar est principalement utilisé par la police nationale à bord de voitures banalisées. Magda signifie « mesure à grande distance dans l’axe « . Son nom veut tout dire. Il enregistre la vitesse des voitures jusqu’à une distance de 400 m. En général, quand on le voit, il est déjà trop tard.

Le Multalaser et l’Eurolaser

Ce sont les derniers-nés des radars. Ils s’utilisent comme des caméscopes. Ils sont capables de mesurer la vitesse d’un véhicule à plus de 500 m. Il suffit de viser la voiture avec un petit point rouge, et d’appuyer pour que la vitesse s’affiche sur l’appareil. Ils fonctionnent de nuit comme de jour, par beau temps et sous la pluie.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de