Pourquoi est-il souvent compliqué d’assurer un cyclomoteur ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin

Vous êtes motard ou scootériste depuis plusieurs années et, pour vous comme pour moi, la question de l’assurance ne s’est jamais vraiment posée. Fidèle à la Macif qui gère mes contrats habitation et auto depuis 2008, je n’ai en effet eu aucun mal à y ajouter un contrat deux-roues, bien au contraire. Le tarif proposé m’a tout de suite convaincu : c’était à quelques dizaines d’euros près ce que je pouvais obtenir de mieux en ligne.

Faire assurer un scooter 50cc ? Un vrai défi !

Fier de cette belle expérience, je me suis donc naturellement tourné vers ma compagnie préférée lorsque le fiston s’est offert le Yamaha Bw’s 50 de ses rêves. Mais quelle ne fut pas ma surprise face au refus de mon conseiller de proposer la moindre solution… Pour un jeune de 17 ans, faire assurer un scooter 50cc neuf en région Parisienne (Courbevoie), cela relève aujourd’hui du défi !

La raison, c’est un profil au niveau de risque particulièrement élevé. C’est le cas en raison de notre localisation dans les Hauts-de-Seine bien sûr, mais aussi en raison de l’âge et du sexe de mon fils (un adolescent masculin) et du modèle de scooter acheté. Cela fait 30 ans que les Yamaha Bw’s Original et MBK Booster Spirit font partie des modèles les plus sujets aux vols et aux accidents de la route :/

650€ à l’année pour un 50cc ? Pas question !

Décontenancé par cet échec et un poil dégoûté par l’attitude anti-commerciale d’un grand assureur national, je me suis mis en quête d’une compagnie capable de gérer un contrat 50cc finalement assez banal. Après moult recherches et plusieurs devis à plus de 650€, mes recherches m’ont permis de dénicher LA perle rare : Assurance en Direct.

J’ai envie de dire… tadaamm !

Pour un tarif divisé par 2, j’ai souscrit à un contrat d’assurance au tiers qui a été activé dès le lendemain. De quoi décrocher un beau sourire au gamin et lui permettre de prendre en mains sa nouvelle monture tout un week-end pour se préparer aux trajets quotidiens vers son lycée. La conclusion, c’est malheureusement que plus personne ne veut assurer de cyclomoteurs par crainte de ne pas être rentable…

Si vous avez pour projet d’acheter un cyclomoteur ou scooter, pensez donc à bien prendre les devants en contactant avant coup votre assureur ou en faisant comme moi 😉

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de